C’est aujourd’hui qu’à lieu la journée mondiale de l’ostéoporose. Une journée organisée par l’International Osteoporosis Foundation et placée sous le thème “Aimez vos os, protégez votre avenir”.  Une occasion idéale pour vous parler des bienfaits des pruneaux sur la formation des os et l’augmentation de leur densité minérale.

L’ostéoporose est aujourd’hui plus que jamais préoccupante. On assiste à une flambée du nombre de cas, due en particulier à l’augmentation de l’espérance de vie. Cette maladie du squelette fragilise les os et augmente le risque de fractures. Elle est responsable de 377 000 nouvelles fractures chaque année en France, d’après les chiffres de l’Inserm.  Si l’activité physique, l’arrêt du tabac peuvent ralentir l’apparition de l’ostéoporose, l’alimentation est également essentielle.

Des chercheurs américains de l’université de San Diego viennent de confirmer l’effet bénéfique des pruneaux sur l’ostéoporose. Ils ont étudié chez des femmes en post-ménopause dont la densité osseuse était faible, l’effet de 50g de pruneaux par jour, soit 5 à 6 pruneaux quotidiens, pendant six mois.

5 à 6 pruneaux par jour pour renforcer ses os

L’étude a montré que les 50 grammes de pruneaux quotidiens augmentent la formation des os ainsi que leur densité minérale. Sachant que les femmes peuvent subir une perte annuelle de 1 à 1,5 pour cent de leur densité osseuse après la ménopause, inclure des pruneaux à son alimentation quotidienne serait donc excellent pour la santé des os mais également pour les intestins. Ces résultats peuvent paraître étonnants car les pruneaux ne contiennent pas de calcium or nous savons tous que le calcium est essentiel pour les os.

Et prévenir la perte osseuse liée au vieillissement

Mais alors pourquoi les pruneaux ont un effet bénéfique pour les os ? Ils sont riches en potassium, en magnésium, en manganèse, en cuivre et en fer, mais également en vitamines A et K, des nutriments indispensables à notre santé osseuse ce qui leur permet de réduire la dégradation osseuse qui se produit lors du vieillissement. Riches en fibres et faibles en index glycémique, ces fruits séchés permettent également d’équilibrer le taux de sucre dans le sang.

Un essai clinique est d’ailleurs en cours, afin d’explorer plus profondément l’effet des pruneaux sur la densité osseuse et la résistance osseuse chez les femmes postménopausées.

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire, manger des pruneaux ! Mais en attendant vous pouvez aussi vous faire un petit revival en cliquant sur la photo en haut ou ici et visionner la publicité pour la collective des pruneaux d’Agen qui a bercé l’enfance de beaucoup d’entre nous. Dans les années 70, on savait déjà qu’il y avait “du tonus dans le pruneau” et que “c’est ça qui nous rend costaud !” Bon moi perso j’adore, alors faîtes comme moi, prenez votre sac de pruneaux, levez vous, lancez la vidéo avec le son à fond, secouez le sac comme dans la pub, passez là en boucle et à chaque passage (20 sec, le temps de bien mâcher) avalez un pruneau. Et hop, au bout de 5 pubs vous avez votre dose quotidienne..facile, non ?

#ostéoporose #pruneaux #fractures #espérancedevie #tabac #activitéphysique #alimentation #agen

Source :

The effect of two doses of dried plum on bone density and bone biomarkers in osteopenic postmenopausal women: a randomized, controlled trial

Crédit Photo :

Designed by Freepik

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.