Le salon du chocolat se termine aujourd’hui, et comme je vous l’avais annoncé lundi, notre 2ème volet consacré au cacao porte sur son bénéfice sur le microbiote.

 

Le chocolat noir, je vous le rappelle, est bon pour la santé, notamment pour le cœur (cf mon précédent post du 30 octobre).

Mais le chocolat noir est aussi bon pour notre santé car il augmente les bonnes bactéries de notre microbiote intestinal.

Le microbiote intestinal, pour rappel, est constitué par l’ensemble des microorganismes vivants dans l’intestin (bactéries, levures, champignons, virus). La quantité de ces microorganismes est évaluée à environ 100 000 milliards.

Son rôle est de plus en plus étudié par les scientifiques car il joue un rôle prépondérant dans les fonctions digestives, métaboliques et immunitaires de notre organisme.  Il serait également impliqué dans l’apparition de nombreuses maladies chroniques et dans les processus du vieillissement. Si de nombreuses questions restent encore à élucider sur le microbiote, nous savons que son équilibre, sa composition en bonnes bactéries et sa diversité sont des éléments essentiels pour une bonne santé.

Le chocolat noire favorise le développement des bonnes bactéries

Et c’est là que le chocolat intervient. En effet, le chocolat est un prébiotique, comme les fibres (cf mon post du 10 juin dernier), c’est-à-dire qu’il est utilisé comme aliment par les bactéries de l’intestin et principalement les bonnes bactéries, en raison de sa richesse en polyphénols.

Le microbiote intestinal est composé de bonnes et de mauvaises bactéries. Les bonnes bactéries, comme les bifidobacterium et les bactéries lactiques acides, se régalent de chocolat. Ainsi, quand vous mangez du chocolat noir, elles se développent et transforment les polyphénols du chocolat en composés anti-inflammatoires, excellents pour notre organisme. Ces bonnes bactéries se développent au détriment d’autres bactéries du tube digestif, comme certaines Clostridia ou E. coli qui sont pro-inflammatoire et qui peuvent ainsi causer des gaz, des ballonnements, de la diarrhée ou de la constipation.

C’est ce qu’une étude scientifique a montré en 2011. La consommation quotidienne d’une boisson riche en cacao a augmenté significativement les populations de bonnes bactéries (bifidobactéries et lactobacilles) et a diminué significativement les mauvaises (Clostridia). Ces modifications se sont également accompagnées d’une réduction des triglycérides et de la protéine C-réactive, un marqueur de l’inflammation.

Une action anti-inflammatoire

En 2014, une étude a confirmé que la poudre de cacao était peu digérée et peu absorbée par l’intestin. Lorsqu’elle arrive dans le colon, les bonnes bactéries s’en nourrissent, fermentent les fibres et transforment les polyphénols en composés anti-inflammatoires. Les auteurs concluent qu’associer des fibres au chocolat, comme les fruits (grenade ou acai) permet d’obtenir les meilleurs bénéfices santé.

Enfin, une 3ème étude de 2016 a confirmé les bénéfices du chocolat noir, mais pas du chocolat au lait (en raison d’un taux de cacao moins élevé) et, ce en analysant 1000 échantillons de selles.

En conséquence, consommer du chocolat noir est bon pour la santé de tous mais cela pourrait également être bénéfique aux personnes qui souffrent de côlon irritable. En effet, les personne qui souffrent de côlon irritable ont moins de bifidobactéries et de lactobacilles, que le chocolat noir favorise, et plus de Clostridia, que le chocolat fait baisser.

En conclusion, pour profiter des bénéfices du cacao, il faut préférer un chocolat noir, concentré en cacao (minimum 70%). Le cacao peut être associé à d’autres prébiotiques comme des fruits pour améliorer la santé générale et favoriser la conversion des polyphénols en composés anti-inflammatoires.

VIa Chocolat, des chocolats d'artisansAlors maintenant, il ne vous reste plus qu’à démarrer votre consommation régulière de chocolat noir. Oui, mais ou en acheter ? Si vous ne vous êtes pas rendus sur le salon du chocolat,  c’est chez Via Chocolat que vous trouverez votre bonheur. Via Chocolat, propose en permanence une sélection ultra-qualitative d’artisans chocolatiers sur toute la France. Je vous laisse découvrir, déguster, commander à leur boutique parisienne (5 rue Jean-Baptiste Pigalle) ou sur leur site web.

 

 

#chocolat #microbiote #santé #bactéries #vieillissement #maladieschroniques #polyphenols #antiinflammatoire #gaz #ballonnements #bifidobacterium #lactobacilles #viachocolat

Sources :

Prebiotic evaluation of cocoa-derived flavanols in healthy humans by using a randomized, controlled, double-blind, crossover intervention study.

The precise reason for the health benefits of dark chocolate: mystery solved

Population-level analysis of gut microbiome variation

 

Crédit photo : airguy1988 via Visualhunt / CC BY-ND

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

4 Réponses

  1. Tougeron

    Bonjour,
    En recherchant des informations sur le chocolat noir, je suis tombé sur des sites mentionnant des études sur la nocivité de la théobromine contenue dans cet aliment, notamment sur la mauvaise influence de cette molécule sur la prostate.
    Merci.

    Répondre
    • Pascal Douek

      Bonsoir,
      Dès que l’on aborde la composition moléculaire des aliments on entre dans des sujets techniques et pas toujours évidents.
      La théobromine est un des nombreux actifs que l”‘on trouve dans le chocolat. Elle est créditée de nombreuses vertus pour la santé (humeur, cardiovasculaire, cholestérol, antiinflammatoire et même antitumoral). A l’inverse elle a en effet été montré du doigt pour une augmentation du risque de cancer de la prostate. LA théobromine est un alcaloide, au même titre que la caféine, ce qui signifie qu’a haute dose il s’agit d’un poison. Mais je parle de haute dose ce qui n’est pas le cas d’une consommation quotidienne modérée de chocolat noir. Tout est toujours question de mesure. Et après avoir fait quelques recherches je n’ai pas trouvé d’études scientifiques solides sur ce sujet pour vous apporter une réponse plus précise.
      Cordialement.
      Pascal

      Répondre
      • tougeron

        Bonjour,

        Merci pour votre éclairage qui me permet de ne pas trop m’inquiéter à ce sujet et de consommer un aliment savoureux.

        Cordialement.

        Jean-Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.