Le régime de Meghan aurait permis au prince Harry de perdre 3 kilos avant son mariage. Retour sur les 5 principes diététiques de la nouvelle duchesse de Sussex.

Si l’on nous avait dit qu’un jour Déclic Attitude donnerait dans le people, je ne suis pas certain que nous y aurions prêté une grande attention.

Et pourtant, la déferlante médiatique inouïe dont a fait l’objet le mariage de Meghan et Harry (7,5 millions de téléspectateurs français et 3 milliards dans le monde) a de quoi faire réfléchir. Puisque tous les yeux sont tournés vers les jeunes tourtereaux, n’y aurait il pas chez Meghan et Harry, outre les fastes du mariage et la robe de mariée, une attitude, des comportements santé que nous pourrions relayer ?
Et bien oui ! Figurez vous que Meghan a de vrais principes diététiques et que ces principes ont eu raison du surpoids de Harry avant leur mariage. Résultat 3 kilos de perdus pour Harry !

Alors revenons sur les 5 pratiques diététiques de Meghan.

1 – un régime vegan alterné

Meghan aime le vegan mais elle l’a adapté à ses goûts, à son rythme de vie et peut être aussi à ses besoins physiologiques. Si l’idée de privilégier une alimentation riche en fruits et légumes et de réduire certains produits d’origine animale est une bonne idée (cf le post Déclic Attitude du 23 juin dernier) , l’appliquer à l’extrême peut provoquer des carences (vitamines B12, calcium, fer, certains acides aminés, …). Meghan a adopté un régime vegan strict la semaine et le week-end elle se lâche sur les viandes et les poissons. C’est le principe du régime vegan alterné ou flexible. Ce qui lui permet de profiter des bénéfices santé du régime riche en fruits et légumes (diabète, hypertension artérielle, cardiopathies ischémiques, obésité et certains types de cancers) sans les risques de carence associés.

2 – le quinoa comme base pour ses box

Meghan aime bien préparer ses box pour son déjeuner avec une base de quinoa qu’elle améliore avec des légumes de saison sautés, assaisonnés avec du poivre rouge pilé et des herbes fraîches. Le quinoa contient des protéines et des acides aminés absents dans de nombreux légumes. La consommation quotidienne de quinoa a été associée à une réduction de la mortalité prématurée liée au cancer et aux maladies cardiovasculaires.

3 – elle pense oméga-3

Meghan adore manger japonais le WE. Elle commande des sashimi pour le déjeuner. Le thon et le saumon sont riches en oméga-3 et possèdent de nombreuses vertus pour la santé.

Pour les desserts elle prépare un pudding aux graines de chia, riches en oméga-3, fibres et antioxydants et ayant un effet favorable sur la satiété. Elle customise son pudding avec des noix, des fruits frais et parfois des miettes de chocolat noir.

4 – pour l’apéritif, des snacks diet

Meghan sait que l’apéritif est un moment critique qui peut ruiner tous les efforts de la journée. Elle croque des tranches de pommes qu’elle trempe dans du beurre d’amande. Je ne reviendrai pas sur les bénéfices des fibres contenues dans les fruits et légumes Par contre, le beurre d’amande est un excellent aliment santé, compte tenu de sa richesse en fibres, protéines, vitamines et minéraux et acides gras insaturés.

5 – elle choisit ses boissons

La diététique santé de MeghanToujours des antioxydants. Elle aime les boissons aux baies d’acaï, qu’elle mélange avec du yaourt. L’acaï peut être remplacé par des framboises ou des myrtilles.

Meghan est aussi fan de kombucha, un thé fermenté obtenu grâce à une culture de bactéries et de levures. Il est traditionnellement préparé en Russie et en Chine avec du thé vert ou thé noir sucré. C’est une source riche en probiotiques qui a un effet favorable sur la digestion.

Et pour finir, elle boit de l’eau plate en grande quantité, 2 litres par jour dans laquelle elle ajoute du citron.

Voici donc les 5 principes que Meghan a tentée de transmettre à  Harry. Lors de plusieurs interviews, Harry avait confié avoir aussi arrêté les pizzas, les aliments transformés et les sucres.
Et en complément de son nouveau régime alimentaire, il s’est également inscrit à une salle de sport londonienne.

Alors que demande le peuple ? Que vivent nos princes et nos ducs bien sûr ! Et ces 2 là sont bien partis.

Source :

Consumption of whole grains and cereal fiber and total and cause-specific mortality: prospective analysis of 367,442 individuals

#meghan #harry #acidegras #antioxydants #cancer #cardiopathie #chia #chocolat #citron #diabète #diététique #digestion #eau #fer #fibres #fruits #hypertensionarterielle #kombucha #legumes #mortalité #obésité #oméga-3 #pizza #poisson #probiotiques #protéines #pudding #quinoa #saumon #sport #sucre #thon #vegan #viande #vitamineB12 #yaourt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.