Depuis 2010, le lundi est un jour sans viande au Canada. De nombreuses associations et personnalités soutiennent ce mouvement. A l’heure ou toutes les instances santé recommandent de réduire notre consommation de viande rouge et de charcuterie, nous pourrions peut être prendre modèle sur nos amis québécois !

Si vous êtes un lecteur assidu de Déclic Attitude vous savez qu’il est aujourd’hui recommandé par l’INca (Institut National du Cancer) de limiter sa consommation de viande rouge  (boeuf, porc, veau, agneau, cheval et mouton) à 500 g par semaine (cf post du 23 juin 2017). L’excès de viande rouge et de charcuterie augmente en effet le risque de cancer colorectal et est responsable de conséquences environnementales (émissions de gaz à effet de serre, consommation d’énergie et d’eau).

Une consommation à risque

De nombreuses études ont encore récemment démontré l’impact d’une consommation de viande rouge et de charcuterie sur la survenue de maladies (cancer colorectal, sein, prostate, pancréas, maladies cardiovasculaires, diabète, maladies respiratoires, DMLA, …) et sur la mortalité cardiovasculaire.

En novembre dernier, le think tank Terra Nova publiait un rapport dans lequel il proposait de changer les habitudes alimentaires des Français en divisant par deux leur consommation de viande dans les 20 ou 30 ans à venir.

Il y a 3 semaines, un collectif de spécialistes santé a rappelé dans une tribune au « Monde », les conséquences d’une consommation excessive de viande et a demandé au gouvernement de lancer une campagne de prévention afin d’inciter à l’adoption d’un régime moins carné et plus végétal.

Lundi sans viande

Je ne sais pas si ce collectif avait lorgné sur l’expérience Canadienne mais c’est clairement la démarche dans laquelle les québécois se sont engagés en 2010.  Ce mouvement s’est d’ailleurs inspiré du Meatless Monday, expérience lancée en 2003 par le département de Santé Publique de l’Université Johns Hopkins à Baltimore (États-Unis). Le lundi avait été choisi car bien souvent les habitudes se prennent en début de semaine. Par la suite plusieurs pays ont lancé leur propre campagne « Lundis sans viande » dont l’Angleterre, la Hollande, le Brésil, la Finlande, Taiwan, ….mais pas encore la France.

Alors à quand une journée sans viande rouge en France sur le même modèle que la journée sans tabac ? A quand un lundi sans viande ? A quand une campagne de sensibilisation sur les risque d’un excès de consommation de viande rouge ?

En attendant, je vous laisse découvrir et je l’espère apprécier  (cliquer au centre de l’image en haut ou ici) comment une célèbre marque canadienne de viande “Greenfield Natural Meat Company” a fait campagne pour soutenir le Meatless Monday et une consommation modérée de viande en reconnaissant l’impact que la production de viande peut avoir sur notre environnement ….il est vrai que si l’on ne mange pas de viande le lundi on peut toujours se rattraper les 6 autres jours !!!!

Si déjà vous mangez peu de viande rouge, ne changez rien.
Mais si vous êtes un gros mangeur vous pouvez adopter le “Lundi sans viande”. C’est peut être par des démarches individuelles qu’un mouvement collectif sur le modèle anglo-saxon pourra voir le jour.

 

#viande #campagne #Canada #cancer #meatlessmonday #lundisansviande #Monde #mortalité #terranova

Sources :

Institut National du Cancer

Lundi sans viande

Meatless Monday

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.