Il y a certains pays où il fait bon vivre et ou les systèmes de santé ont une vraie politique destinée aux séniors et d’autres ou l’état de santé de la population devrait vous faire réfléchir.

En tête du classement des pays ou l’on vieillit le mieux, arrivent la Suède et la Norvège. C’est le fruit du travail d’une équipe de chercheurs américains de l’Université de Columbia et de l’Université de Californie du sud qui ont mis au point un baromètre permettant d’évaluer le bien être des personnes de plus de 60 ans dans différents pays. Ils ont également évalués comment les différents pays s’adaptent au vieillissement de leur population.

Baptisé New Global Aging Index, ce baromètre mesure de nombreux critères, notamment la capacité des différentes sociétés à inclure les seniors dans le monde du travail, leur état de santé, mais aussi leur intégration sociale et la bonne entente entre les différentes générations.

L’initiative est particulièrement intéressante, à l’heure où la population mondiale connaît un vieillissement important et un nombre grandissant de pays se préoccupent du bien-être de leurs seniors. Selon l’OMS, un habitant sur cinq, aura passé le cap des 60 ans en 2020 et les seniors (+ de 60 ans) représenteront 2 milliards de personnes.

la norvège et suède sont sur le podium des pays ou la santé est bonneLe baromètre s’est intéressé à 30 pays. Sur le podium, la Norvège est le pays où l’on vieillit le mieux, suivi de la Suède et des États- Unis. A l’inverse,  les pays de l’Europe de l’est comme l’Estonie, la Pologne et la Hongrie sont dans le peloton de queue.

« Il est très risqué pour un pays d’échouer à s’adapter au vieillissement de sa population », met en garde John Rowe, responsable du projet.

La France, qui ne fait pas partie du classement établi par les chercheurs, arrivait 16e au classement 2015 d’un autre baromètre du bien-être des personnes âgées, le Global Age Watch. Les seniors français bénéficiaient d’un bon niveau de revenu mais subissaient un fort taux de chômage et un niveau d’éducation médiocre.

Une autre façon d’évaluer les pays est de se focaliser sur les modes de vie de leurs habitants afin d’identifier les pays sains et les moins sains . C’est une étude britannique qui a été réalisée par Clinic Compare et qui s’est intéressée à la consommation d’alcool et de tabac par personne et par an, ainsi qu’à la fréquence de l’obésité au sein de la population.

Et cette fois c’est la République Tchèque qui est élue le pays le moins sains du monde. Et pour cause : chaque habitant consomme 13,7 litres d’alcool pur par an ! On retrouve également sur le podium la Russie et la Slovénie. Dans ces pays d’Europe centrale, les habitants fument 2 637 cigarettes chaque année. Seul pays non européen du classement, les Etats-Unis, qui affichent l’un des taux d’obésité les plus élevés au monde et qui arrive ainsi à la 10e place, ex-aequo avec la Lituanie.

Partir pour l’Afghanistan ou le Niger ?

Le classement recense aussi les pays les plus “sains” du monde. Et là on sourit car on atteint les limites des études épidémiologiques et on comprend l’importance du choix des critères retenus…..et bien, en première position, on retrouve l’Afghanistan, en raison de son taux d’obésité qui est l’un le plus bas de la planète, mais aussi de sa faible consommation de tabac (83 cigarettes par habitant) et d’alcool. Et en deuxième et troisième position , on retrouve la Guinée et le Niger. La France, quant à elle, n’apparaît ni dans les classements des pays les plus sains ni dans celui des moins sains.

Quant à  l’Union européenne, on y vit plus longtemps mais pas forcément en meilleure santé.  Ce diagnostic, réalisé en 2016 a poussé l’OCDE et la Commission européenne à recommander aux gouvernements d’investir plus dans leurs systèmes de santé. Et ce, compte tenu de l’augmentation de la population âgée de plus de 65 ans, passant de moins de 10% en 1960 à près de 20% en 2015.

Sources :

New Map: The Most Unhealthy Countries in the World

#pays #santé #séniors #retraite #social #générations #suède # norvège # états-unis #france # oms

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.