Faire tous les jours des mots croisés est un excellent moyen de préserver ses fonctions cognitives.

C’est ce qu’une étude réalisée par une équipe de chercheurs de l’université d’Exeter (Royaume-Uni) vient de démontrer. Les résultats ont été présentés à l’Alzheimer’s Association International Conference (AAIC) qui s’est tenu à Londres en juin 2017.

Cette étude est une des plus importantes études de son genre. Elle a analysé les données de plus de 17000 participants en bonne santé, âgés de 50 ans et plus.

Il a été demandé aux participants de préciser leur pratique des mots croisés afin de les répartir en sous-groupes en fonction de leur fréquence de jeu puis les participants ont réalisé des tests cognitifs en ligne afin d’évaluer leur fonctions cérébrales.

10 ans de moins sur les fonctions cérébrales

Les résultats de cette étude montrent que ceux qui ont une pratique des mots croisés la plus fréquente sont les plus performants sur les tâches d’attention, de raisonnement et de mémoire.

De ces résultats,  les chercheurs ont pu extrapoler que les personnes qui pratiquent le plus régulièrement les mots croisés avaient une fonction cérébrale équivalente à celle de personnes qui ont 10 ans de moins sur les critères de raisonnement grammatical, vitesse et précision de la mémoire à court terme.

L’auteur de l’étude conclut “nous avons trouvé un lien direct entre la fréquence de pratique des mots croisés et la vitesse et la performance cérébrale évaluées sur 9 tests cognitifs. La performance était constamment meilleure chez ceux qui pratiquaient régulièrement les mots croisés ou qui se livraient à des jeux d’énigmes ou de casse tête”.

Ces résultats, remarquables, sont à prendre en considération dans un contexte ou la maladie d’Alzheimer et les démences sont en progression constante.
Pour faire la preuve de leur action préventive sur les démences, ils devront être validés dans le cadre d’un essai clinique.

Mais nous savons aujourd’hui que nombreux facteurs impliqués dans les démences sont évitables. Il est donc essentiel de conserver une activité cérébrale importante, de rester physiquement actif, d’éviter de fumer et d’opter pour une alimentation saine et équilibrée.

#motscroisés #mortalité #cérébral #attention #mémoire #démences

 

 

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.