Une protéine, la cardiotrophine 1 (CT1), peut stimuler et développer le coeur comme si celui-ci faisait de l’exercice. Elle a pour effet d’entrainer une croissance bénéfique des cellules cardiaques et permettrait de réparer des lésions cardiaques.

C’est le travail qui vient d’être réalisé par une équipe de chercheurs de l’université d’Ottawa (Canada) et qui a été publié dans la revue Cell Research. Les chercheurs expliquent que la cardiotrophine 1 pourrait être un futur traitement pour réparer le muscle cardiaque lorsqu’il est lésé comme par exemple après une crise cardiaque.

L’étude qui a été menée chez l’animal et sur des lignées de cellules cardiaques à montré que la protéine CT1 entraine un allongement des cellules musculaires cardiaques, une augmentation du flux sanguin au niveau du coeur et une amélioration de la fonction cardiaque, tout comme le ferait l’exercice.

Cette amélioration de la fonction cardiaque a été également démontré dans cette étude sur des modèles d’animaux en insuffisance cardiaque, l’un provoqué par une crise et l’autre causé par une hypertension artérielle pulmonaire. Dans le cas de l’insuffisance cardiaque, le coeur n’arrive plus à pomper suffisamment de sang, souvent parce qu’un infarctus a endommagé le tissu cardiaque. Et l’insuffisance cardiaque qui est une maladie qui augmente depuis ces 30 dernières années est aussi une cause importante de décès et d’incapacité chez les personnes âgées.

Une futur candidat médicament dans l’insuffisance cardiaque

Il s’agit donc d’une piste thérapeutique qui est très prometteuse pour le traitement de l’insuffisance cardiaque. alors que le seul traitement des formes avancées est la greffe.
Autre avantage de cette molécule, les insuffisants cardiaques sont généralement limités dans leur capacité à pratiquer une activité physique. La protéine CT1 leur permettrait d’entretenir leur coeur comme s’ils pratiquaient une activité physique.

Des brevets sont déjà déposés pour l’utilisation de la protéine CT-1 dans le traitement des maladies cardiaques.
Comme toujours, compte tenu des délais de développement des médicaments,  il faudra attendre un certain nombre d’années avant que ce possible futur traitement soit disponible.

Source :

Cardiotrophin 1 stimulates beneficial myogenic and vascular remodeling of the heart

Crédit Photo by Maira Gallardo on Unsplash

#cardiotrophine #insuffisancecardiaque #coeur #sport #médicament

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.