Après avoir vécu à l’heure de la coupe du monde de football et après avoir savouré le résultat de la finale, on peut s’interroger sur nos footballeurs et leurs supporters. Et pour cela de nombreuses études viennent nous apporter un éclairage intéressant.

Vous vous rappelez tous du sketch de Coluche : “L’esprit d’équipe ? C’est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors ils partagent !”. Les capacités cognitives de nos footballeurs sont elles aussi médiocres que Coluche le prétendait ? Est-ce que l’on gagne une coupe du monde avec ses muscles, son cerveau ou avec les 2 ?

Eh bien une étude a cherché à répondre à cette question ! Elle s’est intéressée aux footballeurs de haut niveau et le résultat fait plaisir. Si l’on admet aisément que nos joueurs aient des performances physiques hors norme, qu’en est il de leurs performances cognitives ? La bonne nouvelle est que ces professionnels du football sont également dotés de capacités cognitives très largement au dessus de la moyenne des joueurs non professionnels mais aussi de la population. Et ce n’est pas étonnant.

Un sur performance cognitive des joueurs professionnels

Pour mener cette étude, une équipe suédoise à fait passer en 2012 des tests neuropsychologiques qui évaluaient les fonctions cognitives et la créativité de joueurs de football évoluant soit en équipe professionnelle, soit en équipe amateur. Un troisième groupe contrôle représentatif de la population a également passé ces tests. L’étude a tout d’abord montré une sur performance cognitive des joueurs de football toutes catégories en comparaison à la population normale et ce aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Mais c’est sont les joueurs pro (équivalent de la ligue 1 chez nous) qui ont surpassé les autres groupes. C’est le deuxième volet de cette étude, prospectif cette fois qui a été particulièrement intéressant. En suivant les joueurs dans leur performances footbalistiques, l’étude à montré un lien significatif entre la performance aux tests cognitifs et le nombre de buts marqués ainsi que le nombre de passes décisives réalisées lors des 2 saisons suivantes. Ces résultats laissent donc penser que la performance cognitive évaluée lors des tests pourrait prédire les succès futurs des footballeurs.

Une seconde étude menée par la même équipe suédoise réalisée en 2017 a confirmé ces résultats cette fois avec des tests plus poussés et chez des footballeurs plus jeunes.

En conséquence, les footballeurs ont un cerveau et un cerveau qui fonctionne très très bien. Et on le comprend parfaitement quand on évoque lors d’un match de foot, l’intelligence de jeu, la stratégie, la tactique l’anticipation, la prise de décision et le jeu collectif. Sans performances cognitives, les talents de nos joueurs et leurs capacités physiques ne pourraient s’exercer.

Augmenter sa réserve cognitive pour retarder le déclin des fonctions cérébrales

Garder un cerveau en forme est essentiel pour retarder le plus tard possible le déclin cérébral et la perte d’autonomie. C’est le concept de la réserve cognitive qui est traitée dans le Grand Livre des Secrets de le Longévité au chapitre “Développer sa réserve cognitive pour prendre soin de son cerveau”. Pour augmenter sa réserve cognitive, il faut entraîner son cerveau ! Et l’activité physique possède un réel effet protecteur sur le déclin de la mémoire. Pratiquer une activité physique régulière réduit notamment le risque de survenue de démences. Et pendant l’exercice, les cellules musculaires sécrètent des substances anti-inflammatoires qui exercent un effet protecteur sur le cerveau.

Et qu’en est il de nos supporters ? Alistair Burns, un psychiatre spécialisé en démence et professeur à l’université de Manchester affirmait la semaine dernière dans le site Metro que regarder des matchs de football seraient bénéfiques aux seniors et ce d’autant plus s’ils regardent d’anciens matchs afin de stimuler leur cerveau tout en activant la mémoire. La coupe du monde est finie, nous avons fait en sorte de ne pas trop rester scotché à notre fauteuil en nous levant à chaque but marqué. Il est temps maintenant, si vous êtes un aficionados de foot de se replonger dans les matchs qui vous ont marqué !

#football #mondial #foot #science #joueurs #jeu #buts #passes #activitéphysique #cogntif #mémoire #reservecognitive #senior #coluche

Sources :

Executive Functions Predict the Success of Top-Soccer Players

Core executive functions are associated with success in young elite soccer players

Le grand livre des secrets de la longévité

Watching football may be good for your mental health

Crédit photo : by Alex Sajan on Unsplash

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Une réponse

  1. Sirpa Lauranti

    Le livre est vraiment utile pour tous le monde,
    plein de bons conseils. En plus il est facile à lire.
    Je recommande vraiment.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.