Vous connaissez peut être le rat taupe nu ? Un horrible petit animal à la peau fripée et aux longues dents qui vit dans les zones arides d’Afrique .

Et bien cet animal passionne les scientifiques car sa longévité est exceptionnelle. Il peut vivre trente ans, une longévité incroyable pour un animal de son espèce et de cette taille, grâce à un cerveau et des artères qui ne vieillissent pas. A l’échelle humaine, c’est comme si nous vivions 600 ans.

S’il vit aussi longtemps, c’est grâce à sa santé de fer. Ce rat résiste aux maladies qui font des ravages chez l’homme : le cancer, les maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer et les maladies cardiovasculaires.  Mais il résiste également à la douleur et n’a pas d’hyper-sensibilité à la chaleur.

De plus, comme l’a montré une toute récente étude menée par des chercheurs de Chicago, Berlin et Prétoria, cet animal peut survivre sans oxygène pendant 18 minutes, chose bien évidement impossible pour l’homme. Pour y parvenir le rat-taupe utilise le fructose qu’il stocke pour créer de l’énergie et assurer le fonctionnement de ses organes. Une aptitude essentielle pour ce rongeur qui vit dans des tunnels très exigus et qui a réorganisé son métabolisme pour le rendre tolérant à un environnement ayant peu d’oxygène.

Enfin, son code génétique est similaire au notre à 93%, ce qui peut nous laisser imaginer qu’une meilleure compréhension de ce rat pourrait ouvrir de nouvelles voies dans la recherche sur le vieillissement.

Alors puisque ce rat taupe nu vit bien plus longtemps que ses cousins à poil, je me suis demandé si le naturisme chez l’homme pouvait aussi procurer certains bénéfices sur la longévité. Et ce, d’autant plus que la pionnière du mouvement naturiste, Christiane Lecocq, que vous connaissez certainement (elle avait fondé il y a 65 ans la Fédération française de naturisme) est décédée en 2015 ….à l’âge de 103 ans.

Côté Naturistes, des bénéfices nombreux pour la santé

Je suis donc allé voir si les naturistes, ils sont 2 millions aujourd’hui à le pratiquer,  abordaient les bienfaits de cette pratique sur la santé. Et je vous confirme que oui. La nudité, selon mes futurs amis de France 4 Naturisme procure des sensations bénéfiques tant au niveau psychologique que physiologique.

C’est l’acceptation de soi (aimer son corps, s’assumer et avoir confiance en soi), l’exposition de la peau au soleil en dehors des heures ou le soleil est trop fort, puis le retour de la thermorégulation de notre corps  (en partie perdue par l’usage permanent de vêtements) et enfin l’hygiène, car on transpire moins nu et que la transpiration l’été est propice aux petites infections bactériennes.

Voila pour les arguments Naturistes. Mais pour avoir un regard plus complet,  je me suis tourné vers le corps médical. Et par chance, le Quotidien du médecin vient de publier un article sur le naturisme et ses bienfaits sur la santé.
Oui le Naturisme a des effets bénéfiques selon le Dr Catherine Feldman, psychothérapeute. “Quand on est habillé,  la sueur reste au contact des vêtements, occasionnant des infections cutanées, alors qu’au contact de l’air, elle s’évacue et est moins intrusive. Lorsque la peau est exposée à la lumière, la production de globules rouges est augmentée et assure mieux le transport de l’oxygène des poumons vers les principaux tissus de l’organisme. En restant nu, on tire un profit maximal du soleil et on synthétise mieux la vitamine D, pour combattre la dépression, la fatigue, la faiblesse musculaire, les crampes ou la sécheresse cutanée. Par le contact avec l’eau et l’air, on renforce le système immunitaire.”

Côté Dermatologues, attention au soleil

Mais du côté du Dermatologue le discours est plus alarmant. Le Dr Nina Roos alerte sur les risques du soleil notamment avec “les peaux claires ou les risques de coups de soleil sont fortement augmentés et avec eux, l’apparition des mélanomes, dont la prévalence progresse régulièrement. Le nudisme entre 11 heures et 16 heures est à déconseiller et l’application des crèmes solaires doit être systématique en dehors de ce créneau d’exposition.” Le  Dr Marc Perrussel confirme et rajoute que “la photoprotection mécanique,  est incomparablement plus efficace que celle des crèmes, fussent elles à écran total. Un chapeau et un minimum de protections textiles sont toujours recommandés dans un pays où on diagnostique plus de 10 000 cas de mélanome chaque année, un nombre qui a triplé en 25 ans.”

Si la lecture de cet article a déclenché chez vous une envie irrépressible de rejoindre une plage naturiste, dans l’espoir de vous glisser dans la peau du rat taupe nu et bénéficier de son exceptionnelle longévité, je ne peux que vous alerter sur les risques liés au soleil. Et je dois également vous rappeler que cet animal vit enterré dans des galeries …à l’abri du soleil.

 

Sources :

Fructose-driven glycolysis supports anoxia resistance in the naked mole-rat

#rattaupenu #longevité #nudisme #dépression #soleil #mélanome

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

2 Réponses

  1. Behr

    Donc en résumé , pour vivre vieux et en bonne santé, il faut etre moche, fripé et nu , right ? 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.