Depuis notre enfance on nous a brandi le spectre de l’hydrocution si jamais nous voulions nous baigner juste après le repas, d’autant plus s’il était copieux. Avec pour conséquence une interdiction qui pouvait s’étendre jusqu’à 3 heures après le repas.

Mais qu’est ce que l’hydrocution ? Et qu’en est il aujourd’hui ?

L’hydrocution est un malaise potentiellement grave qui guette tout baigneur trop pressé de se rafraîchir l’été. En pénétrant brutalement dans l’eau après s’être exposé au soleil, le baigneur s’expose à un choc thermique lié à à une différence de température entre son corps et l’eau. qui peut conduire à une perte de connaissance brutale voire un arrêt cardiaque.

Et quand le corps est chaud,  les vaisseaux sanguins sont particulièrement dilatés et plus les vaisseaux sont dilatés, plus la réduction rapide de leur diamètre aura de risques de provoquer un arrêt de la circulation. Et après un repas la température du corps augmente et est encore plus élevée,  l’eau paraît donc plus froide.

Se baigner après le repas, à condition d’adopter certaines précautions

Alors aujourd’hui oui nous pouvons nous baigner juste après un repas mais restons vigilants et adoptons des précautions qui sont valables pour tous, repas ou pas repas :

  • ne pas se baigner aux heures les plus chaudes de la journée (deux ou trois heures de l’après midi) non pas parce que l’on sort de table, mais en raison des risques de coup de soleil importants. En fait la sagesse populaire avait du bon : attendre 16 ou 17 heures avant de se jeter dans l’eau est un conseil plein de bon sens. En effet, l’eau est plus chaude et les rayons du soleil moins toxiques pour la peau. Profitez plutôt du début de l’après midi pour faire la sieste.
  • ne pas entrer trop rapidement dans l’eau. Surtout après une longue exposition au soleil ou un effort physique important. Prendre le temps de préparer son corps à la baignade en mouillant nuque et thorax avant de plonger.
  • et bien sur, faire particulièrement attention à la baignade après un repas arrosé ! Au même titre que la digestion, la consommation d’alcool provoque une augmentation de la température corporelle.

 

Et pour avoir une réponse en image, je vous laisse cliquer sur la photo de ce somptueux déjeuner de vacances pour découvrir et entendre les conseils de l’excellent Dr Guez, cardiologue, sur l’hydrocution à la plage.

#hydrocution #vacances #thermique #cardiaque #eau #baignade #repas #fabienguez

 

A propos de l'auteur

Médecin, micro-nutritionniste, médecin du sport, je suis passionné par la médecine préventive, la prévention du vieillissement, la longévité et l’étude des comportements santé. Je suis l'auteur du Grand Livre des Secrets de la Longévité, sorti le 29 mai 2018 aux Editions Leduc.s.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.